Accueil / Sports / Canoë kayak: Championnat d’Afrique australe et centrale de canoë kayak : Le rameur Abdoulkader Khaireh décroche la médaille d’or

Canoë kayak: Championnat d’Afrique australe et centrale de canoë kayak : Le rameur Abdoulkader Khaireh décroche la médaille d’or

Abdoulkader Khaireh a largement devancé  lundi dernier ses adversaires au 200m du championnat d’Afrique australe et centrale de canoë kayak qui s’est déroulé au Soudan.

IMG1

Un jeune rameur djiboutien s’est illustré lundi dernier au Soudan en remportant la médaille d’or du 200m du championnat d’Afrique australe et centrale de canoë kayak. Il s’agit d’Abdoulkader Khaireh qui a surpassé la vingtaine des concurrents engagés dans l’épreuve du 200m.

Le sacre de ce jeune athlète s’est déroulé en présence de l’ambassadeur de Djibouti accrédité au Soudan, Ahmed Ali Barreh. Le diplomate  a profité de l’occasion pour saluer la performance du champion et le féliciter au nom du gouvernement djiboutien. Il convient de souligner que ce rameur n’est pas le champion de Djibouti sur cette distance. Car le véritable titulaire sélectionné pour cette compétition africaine, a eu un empêchement au dernier moment. Et le sort a voulu que ça soit Abdoulkader Khaireh qui prenne sa place.

Lors de la remise des trophées, le jeune rameur a déclaré à la presse que cette victoire représente pour lui un signe du destin. Il a également indiqué que l’objectif de sa participation à ces jeux était de hisser haut les couleurs nationales. Abdoulkader Khaireh n’a pas encore la vingtaine mais il fait partie des meilleurs rameurs du pays encadrés par la fédération djiboutienne de canoë kayak et d’aviron. Il dédie sa victoire au peuple djiboutien et à l’ensemble des membres de sa fédération sportive. Ce dernier remercie le Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et aux Sports pour son soutien constant.

Notons que le canoë kayak est une discipline sportive peu connue dans le pays. Elle  commence à se développer grâce aux efforts de l’actuel président de la fédération d’aviron et de canoë, Ahmed Mahamoud.  Cela fait quelques années que des jeunes s’adonnent au plaisir de ramer. Le public djiboutien, présent lors des compétitions est très curieux.  Nombreux sont les gens de tout âge qui veulent des renseignements ou même essayer ce sport!  La fédération djiboutienne d’aviron et de canoë compte aujourd’hui 5 clubs (à Djibouti et dans sa périphérie) et environ 119 licenciés.

Vérifiez également

Foot:Les sirenes de la mer rouge éliminée des préliminaires par les burkinabés

L’équipe féminine des moins de 20 ans du Burkina s’est qualifiée pour la phase éliminatoire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *