Accueil / buzz / Le mur de la contestation

Le mur de la contestation

10426562_1116293991733590_3716035549026852006_n

En 2003, j’avais initié le projet des graffitis sur le mur de l’institut saoudien en face d’Arhiba comme outil de contestation sociale pour dénoncer les inégalités sociales et la discrimination face à l’emploi. Depuis, c’est devenu une tradition pour tout le monde de débiter sa frustration.

Aujourd’hui, avec le recul et la maturité, je me rends compte que je comettais un acte incivique. Écrire sur le mur d’un etablissement scolaire sans l’autorisation de celui-ci est une attitude manquant de démarche citoyenne.

Je fais ce mea culpa parce que nous ne connaissions point les réseaux sociaux il y’a une décennie et aujourd’hui qu’on jouit de ces technologies comme moyens d’expression de la liberté et d’opinion, pourquoi rendre sale ce que les gens ont voulu rendre propre?

A bon entendeur!

Vérifiez également

ROUTE TADJ/BALHO: LA « YOUGOSLAVIE » APPELEE A LA RESCOUSSE

NON NON ce n’est point de la fiction, ni une blague!!!! A Tadjourah, nous venons ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *