Accueil / buzz / ROUTE TADJ/BALHO: LA « YOUGOSLAVIE » APPELEE A LA RESCOUSSE

ROUTE TADJ/BALHO: LA « YOUGOSLAVIE » APPELEE A LA RESCOUSSE

11200789_873557996069066_8165194617523625127_n

NON NON ce n’est point de la fiction, ni une blague!!!!
A Tadjourah, nous venons de ressusciter la Yougoslavie.
Plus fort que l’ONU, plus efficace que les casques bleus, les grands mages du nord défient ainsi le cours de l’histoire en parvenant à effacer d’une traite la tragédie des balkans. Chapeau..

En effet, c’est une société YOUGOSLAVE qui va reprendre la construction de la route tadjourah/Balho. Et c’est des officiels qui scandent cette info en or.

Primo, on l’aura bien compris, la route de Balho est dans des sales draps s’il faut compter sur les « fantomatiques » techniciens yougoslaves pour la poursuite du chantier.

Secondo, certes les tadjouriens ont gardé une bonne image des yougoslaves qui ont admirablement construit la route de l’unité vers la fin des années 90, mais de là à paraitre incredules???
Car ce n’est pas pour autant que nous sérions frappés d’amnésie général au point d’ignorer l’éclatement de la Yougoslavie!

Seulement voilà, il n’y a rien d’amusant dans cette information ni sur la forme ni sur le fond quand on sait que la route tadjourah-Balho est LA pierre angulaire de la stratégie de développement économique de notre région; et que sans elle, meme le port de tadjourah n’est qu’un accoutrement.

Et prétendre qu’UNE SOCIÉTÉ YOUGOSLAVE VA REPRENDRE LE CHANTIER est une insulte à la face de la population du NORD.

Oh que oui! c’est une bien vilaine insulte à notre intelligence en tant qu’élites mais plus grave encore c’est un denigrement quant à la capacite de compréhension collective des tadjouriens.

Alhamdullillah Dieu Merci, nous sommes tres loin de correspondre à cette étiquette que l’on ose nous prêter.
Mais bon ici, personne n’ignore que cela fait 25 ans que la Yougoslavie n’est plus! Paix à son âme…

Que l’on cesse alors de berner le monde avec cet impossible regenerescence de la Yougoslavie et qu’on nous dise enfin LA VÉRITÉ ecarlate sur l’état d’avancement de ce chantier ô combien primordial pour l’avenir de notre belle region.

yugoslaf away tanim malik
Balho gitih xaaguk nagay neefeqa

Bachir maki

Vérifiez également

Le mur de la contestation

En 2003, j’avais initié le projet des graffitis sur le mur de l’institut saoudien en ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *